Cabinet Paulin, Ostéopathe

 
Disponible aujourd'hui de 9h à 14h et de 16h à 21h
 
06 07 07 88 25
 

L'ostéopathie, une pratique manuelle

L'ostéopathie, une pratique manuelle

L'ostéopathie est une pratique manuelle qui traite les pertes de mobilité et les tensions au niveau des tissus du corps humain (os, articulations, viscères, muscles, cicatrices...). Elle permet de corriger certaines de ces dysfonctions grâce aux techniques de manipulation, les autres se corrigent d'elles mêmes grâce à l'homéostasie* du corps. l'ostéopathe donne une nouvelle mobilité et l'impulsion nécessaire pour que le corps s'auto-régule de lui-même.

L'ostéopathe n'est, d'une certaine manière, qu'un médiateur qui aide le corps humain à se rapprocher de l'état de bonne santé.

 

*Homéostasie: Caractéristique d'un écosystème qui résiste aux changements (perturbations) et conserve un état d'équilibre (Larousse).

Prise en charge globale, l'ostéopathie une médecine holistique

Le socle de l'ostéopathie s'inscrit dans le triangle de la santé.  Le corps, l'esprit et l'environnement sont les trois sphères qui travaillent ensemble, se complètent, s'équilibrent et se compensent.

L'ostéopathie travaille donc sur la globalité du corps. Toutes les zones du corps (articulations, muscles, os, viscères, etc.) sont liées. C'est pour cette raison que l'ostéopathe cherche toujours l'origine de la douleur pour pouvoir la traiter à la source, la zone de douleur étant rarement l'origine mais la traduction du deséquilibre.

L'origine de la douleur n'est pas toujours celle que l'on croit

Le message douloureux est toujours réel, le seuil de déclenchement est lui, très personnel et très variable. Il est un signal qui alerte la conscience et fait partie des mécanismes de protection que le corps met en place dans le cadre d'une lésion ou d'un dysfonctionnement.

La complexité de la douleur réside dans le fait que ce n'est pas toujours la zone qui génère le message qui en est responsable. En effet, le corps ne cesse de s'adapter aux contraintes extérieures et intérieures, qu'elles soient innées ou acquises. Lorsque les adaptations ne sont plus possibles, le corps peut se verrouiller (torticolis, lumbago, etc) là où il rencontre des obstacles (entorses non soignées, luxation d'épaule, cicatrice, etc) ou bien à distance de ces obstacles. C'est bien souvent le cas dans les douleurs chroniques, les douleurs irrégulières et les douleurs mobiles.

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Prendre rendez-vous en ligneDoctolib